• Richard Bohringer

     

    Richard Bohringer

    Richard Bohringer, né le 16 janvier 1942 à Moulins , est un acteur, réalisateur, chanteur et écrivain français, également citoyen sénégalais depuis 2002.

    Il vit une enfance un peu diffi­cile. En effet, né pendant la guerre, il est le fils d’un soldat alle­mand et d’une Française. Son père repart en Alle­magne et afin de pouvoir le suivre sa mère confie le petit garçon à sa grand-mère.

    Attiré par le métier d’ar­tiste, il part s’ins­tal­ler à Paris. Il commence sa carrière au théâtre en jouant dans la pièce Girafes, qu’il a écrite. Il obtient son premier rôle au cinéma en 1970 avec La Maison, il va ensuite tour­ner dans de nombreux films où il joue souvent les seconds rôles : L’Ani­mal, Les Uns et les Autres, Le Dernier métro… 1981 est l’an­née de la consé­cra­tion avec son rôle dans le film Diva. Dès lors l’ac­teur devient incon­tour­nable et enchaîne les films, on le retrouve ainsi à l’af­fiche de nombreux succès : J’ai épousé une ombre, Debout les crabes la mer monte… Son talent et son charisme lui permettent de rece­voir le César du meilleur second rôle (1985) pour son rôle dans L’Ad­di­tion, et 3 ans plus tard le César du meilleur acteur grâce à son inter­pré­ta­tion dans Le Grand Chemin. Il devient extrêmement popu­laire auprès du public. Tout en menant une carrière proli­fique au cinéma il tourne égale­ment de nombreux télé­films : Méde­cins des hommes, Lulu roi de France, Poil de Carotte, et décroche le premier rôle de la série Un homme en colère (1997–2002). En 2009, il doit s’éloi­gner quelques temps des plateaux et se battre contre une hépa­tite C. Plus tard il revient au cinéma mais tourne un peu moins. En 2014 il est à l’af­fiche de 419 et Le Mystère des jonquilles. En avril 2014, il doit de nouveau faire face à des problèmes de santé et est hospi­ta­lisé.

    Touche-à-tout, Richard Bohrin­ger ne se contente pas de sa carrière d’ac­teur, il va égale­ment écrire de nombreux livres dont C’est beau une ville la nuit, qui devient un best-seller. Il va égale­ment s’es­sayer à la chan­son et sortir 3 albums. La sortie du CD C’est beau une ville la nuit, est suivie d’une tour­née en France et à l’étran­ger.

    Côté vie privée, Richard Bohrin­ger est le père de l’ac­trice Romane Bohrin­ger, il va l’éle­ver seule la mère de Romane étant partie quand elle était petite. Plus tard, il se marie et a trois enfants (Mathieu, Richard et Lou) avec sa nouvelle compagne.

    (source  : http://www.voici.fr/bios-people/richard-bohringer)

     

    Sa bibliographie :

     

    • 1988 : C'est beau une ville la nuit, Denoël - rééd. Gallimard, coll. « Folio », 1989
    • 1994 : Le Bord intime des rivières, Denoël - rééd. Gallimard, coll. « Folio », 1995
    • 1995 : Zorglub suivi de Les Girafes, théâtre, Denoël - rééd. Flammarion, 2009
    • 2005 : L'Ultime Conviction du désir, Flammarion - rééd. J'ai lu, 2006
    • 2006 : préface de Noirs Blancs Beurs 1940-1945 : libérateurs de la France de Charles Onana, Duboiris, coll. « Mémoires et archives », 2006
    • 2007 : Carnet du Sénégal, illustrations de Virginie Broquet, Arthaud, 2007
    • 2008 : Bouts lambeaux, édition CD/DVD, Arthaud, 2008 
    • 2009 : Traîne pas trop sous la pluie, Flammarion , 2009 
    • 2011 : Les Nouveaux Contes de la cité perdue, Flammarion, 2011
    • 2016 : Quinze Rounds, Flammarion, 2016

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :