• L'arrachoir 2

     

     

    L'arrachoir 2

     

    Éditeur : Atelier de l'Agneau

    Genre :  récits et nouvelles

    Année d'impression : 8 juin 2015

    Résumé :

    Prolongeant L’arrachoir 1, avec les 12 textes réunis ici,
    le regard se tourne davantage vers la vie sociale ;
    une écriture limpide et sans pathos pour saisir des moments
    sur le fil de l’absurde, du tragique et du ridicule.
    Ainsi la jeune afghane s’arrachant à son pays, démarche exemplaire
    d’une femme ; ou bien des adolescentes en souffrance,
    un pseudo-meurtrier se faisant des pièges à lui-même…
    Ou encore le spectacle pathétique d’une exposition-vente à
    des fins humanitaires attendant la visite de personnalités.
    Deux morts énigmatiques clôture l’ensemble. Situations parfois
    burlesques, croisements imprévus, hasards heureux.

     

    Mon avis :

    Une couverture intrigante. Le titre est mis en valeur d'une couleur bleu ciel, très beau, une récidive pour l'auteur Françoise Favretto qui signe ici le volume 2. Cette mise en valeur est surement due à la couleur de fond blanche de la couverture entière mais ici c'est une bonne idée. Le bleu doux est peut-être là pour marquer le tendre productif peut-être des éditions de L'Atelier de l'agneau, une maison d'édition qui publie des poètes qui ont la particularité de lire en public et également des livres d'artistes. Des publications aussi tendres en effet qu'un agneau mais pas que....

    Comme le titre le dit si bien, un productif qui arrache. L'arrachoir, titre comme pour nous dire qu'ici les mots de l'auteur auront une résonance particulière et qu'il ne faudra pas s'arrêter à la simple lecture. Des mots qui vont nous porter comme un essieu (la photographie de couverture de l'auteur est extraite d'une série "Essieu"), des mots qui vont nous amener à imaginer au-delà, des questions que peut-être on se pose, des scènes de déjà vu ou des envies qui se disent là...et pas ailleurs. Des mots qui nous percutent même dans leur simplicité car ils sont vrais. Des personnages qui prennent de l'ampleur et de la valeur même dans leur petitesse et leur anonymat.

    Un recueil que peut-être on ne comprend pas tout de suite et qui pourtant ne laisse pas indifférent. A lire et à relire pour en comprendre toutes les subtilités. 

    Ma note :  8/ 10

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Juin 2015 à 21:39

    joli titre et belle couverture ! à suivre donc !

     

    2
    Dimanche 14 Juin 2015 à 18:23

    Je souhaite aussi un beau contenu  ! ! à suivre oui...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :