• La défête des mères

     

    La défête des mères

    Éditeur : Estelas

    Genre : essai

    Année d'impression : 20 mars 2015

    Résumé :

     

    « La mère en défaite est à la mère ce que le polyester est au cachemire. Un ersatz, une pâle copie, une contrefaçon flagrante et toujours décevante. Arrêtons de béatifier toutes les mères, cessons de tolérer leurs nuisances répétées, de respecter l’« ir-respectable ». Pour une fois osons, soyons des enfants incorrects et critiques. Place à la rébellion, à la DéFête des Mères, faisons aujourd’hui leur fête à celles qui, par leurs paroles perverses et leurs actions déficientes, ne devraient pas s’autoriser le nom de mère. Il s’agit ici, non pas de compétences, mais plutôt de l’absence désolante des qualités essentielles que sont la sincérité, la bienveillance, la compassion, la tendresse, la disponibilité, le pouvoir d’écoute et de protection… On rencontre dans la vie beaucoup trop de mères en défaite. En voici quelques-unes, des « pires et des moins pires », peut-être y trouverez-vous la vôtre ou celle de votre voisin, peut-être, Ô ! Scandale, vous y retrouverez-vous vous-même. » L’auteur nous invite à trouver ici du plaisir à déguster les mères en défaite avec tolérance, mais aussi volupté : « puisqu’inefficaces elles le sont déjà, ne tirons pas sur l’ambulance. » Voici La DéFête des Mères, confidences, témoignages et portraits, véridiques et émouvants : un pamphlet sans aigreur d’un humour à la fois cruel et piquant.


     

     

     

    Mon avis :

    Dans la collection société, les éditions Estelas nous propose un essai de Martine Magnin. Un essai qui a du piquant comme le laisse sous entendre la couverture du livre. On est d’ailleurs piqué à vif, jusque dans notre chair et notre sang en lisant La défête des mères. Cet essai est comme un reflet de ce que nous sommes nous les femmes, nous les mères. Un reflet pas souvent flatteur, mais plutôt réaliste. Une mère n’est pas forcément parfaite alors pourquoi lui faire l’honneur d’une fête chaque année ?

    Fêterons-nous encore alors  la « Fête des Mères »? Avec la Défête des mères, Martine Magnin frappe les consciences. Mère ou mère défaite, imparfaite ou trop parfaite, à la limite de l'inconcevable? Un essai riche de témoignages, dé sincérité, riche aussi de jeux de mots (comme un humour subtil et grinçant) et de citations percutantes. Martine ose, Martine n’hésite pas à révéler l’imperfection des mères. Comme une gifle sur nos vies...

    Y'a des intérimères, des tuppermères, des chronomères....

    Un livre tel un coup de poing inattendu ! N’ayez pas peur d’y voir votre reflet… Osez vous y confrontez. Osez lire La défête des mères !!!

     

     

    Ma note : 9 / 10

     

     

    http://ladefetedesmeres.e-monsite.com

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 15 Mars 2015 à 12:18

    ca va saigner un max !

    2
    Dimanche 15 Mars 2015 à 13:07

    Ensemble de témoignages à travers lesquels on reconnaîtra certainement quelqu'un de notre entourage. Alors, Bonne fête maman? Fau peut-être pas charier! A lire.

    3
    Mardi 24 Mars 2015 à 10:46

    j'ai eu la chance de pouvoir présenter la Défête des Mères sur le stand Estélas, au Salon du Livre de Paris, superbe expérience, une première pour moi, et des rencontres touchantes, drôles et intéressantes, j'ai dédicacé avec plaisir ! Ce thème nous concerne tous et toutes, gardons le sourire et l'humour, bonne lecture !

     

    4
    Mardi 31 Mars 2015 à 19:51

     

    La mère en défaite est à la mère ce que le polyester est au cachemire. Un ersatz, une pâle copie, une contrefaçon flagrante et toujours décevante. Arrêtons de béatifier toutes les mères, cessons de tolérer leurs nuisances répétées, de respecter l'« irrespectable ». Pour une fois osons, soyons des enfants incorrects et critiques. Place à la rébellion, à la DéFête des Mères, faisons aujourd'hui leur fête à celles qui, par leurs paroles perverses et leurs actions déficientes, ne devraient pas s'autoriser le nom de mère.
    http://ladefetedesmeres.e-monsite.com/

    Fêterons-nous encore la Fête des Mères? L’auteur frappe les consciences comme une gifle sur nos vies... Un livre coup de poing inattendu.
    ladefetedesmeres.e-monsite.com
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :