• Le dernier secret de Versailles -Versailles, le Palais de toutes les promesses- tome 4

     

    Le dernier secret de Versailles

     

    Éditeur : Flammarion

    Genre : roman mi - fictif, mi - historique

    Année d'impression : 4 novembre 2014

    Résumé : Louis XIV a réussi son pari : construire le fabuleux palais de Versailles. Des milliers d'hommes et de femmes, artistes, bâtisseurs, riches ou va-nu-pieds, ont rejoint l'aventure du chantier de toutes les promesses. Et c'est fait : Versailles illumine le règne du Roi-Soleil. Sa renommée s'étend jusqu'au lointain royaume de Siam.
    Mais ce triomphe a son revers : tous les travers de l'homme se donnent rendez-vous dans le huis clos d'une cour prisonnière des intrigues et hantée par des êtres malveillants et retors.
    Dans ce monde qui n'admet aucune faiblesse, Amandine Le Faillon, héritière de l'entreprise Pontgallet, commet l'erreur impardonnable d'être trop belle. Elle a attiré le regard du roi, provoquant la marquise de Maintenon. Et le talent de Jean, son époux, inquiète l'architecte Hardouin-Mansart. Jalousie, trahison, rivalité, la machine à détruire le bonheur est en marche. Qui peut les sauver ? Seul un ultime affrontement livrera la réponse : c'est le dernier secret de Versailles.

    Avec ce nouvel opus, Jean-Michel Riou achève magistralement sa saga du Palais de toutes les promesses. Ses personnages tourbillonnent, emportés par la folie de ce château prodigieux.

    Mon avis :

    Jean-Michel Riou marque ici la fin de sa saga « Le palais de toutes les promesses ».  

    Mais quel est donc  ce dernier secret de Versailles dont va nous parler Jean-Michel Riou ? On le façonne déjà pour attirer le lecteur. Une belle couverture arborant des lettres en relief. On a qu’une envie c’est de la toucher du bout des doigts sans cesse et fermer les yeux pour mieux en savourer la beauté. Un sceau qui semble sceller le roman comme pour mieux dire au lecteur qu’il va pénétrer dans un grand secret, dans l’intimité  ici du roi et de Versailles.

    Cependant ce dernier opus est tout de même décevant malgré un style littéraire remarquable et une richesse à la fois historique et fictive. On s’endort peu à peu dans l’histoire avec tout de même quelques sursauts, des rebondissements, notamment la révélation sous les yeux attentifs du roi du dernier secret, l’arrestation de Marolles. On sent la fin autant de la saga que du règne de Louis XIV. On est ici au bout de l’histoire, à bout de souffle avec un roi noir qui tend vers le bon côté, des amours plus belles en-dehors de Versailles. Un château qui n’offrira bientôt plus rien de nouveauté et la mort du roi. Surement est-ce voulu par l’auteur Jean-Michel Riou après trois tomes suivis par de nombreux lecteurs mais ici, n’attendait-t-on pas plus d’éclat tout de même pour clôturer cette saga ? Tout semble dire un happy end ennuyant sauf exception de certains personnages. Le bon  Petit Jean s’en va voyager vers de meilleures contrées avec sa belle, le roi noir fuit et a perdu de sa prestance et de sa noirceur intrigante, le méchant Marolles est réduit au silence par lui-même, la vie reprend en somme son cour et le roi Louis XVI s’éteint emportant avec lui le dernier secret de Versailles.

    Ce qui est intéressant par contre, ce sont ces repères offerts au lecteur qui n’a pas lu les trois premiers tomes, geste généreux de la part de l’auteur. Et le lecteur se rattrapera peut-être en goûtant aux lectures ensuite qui lui sont soumises en fin d’ouvrage, dans la bibliographie proposée.

    Les trois premiers tomes sont-ils meilleurs ?

    Ma note : 6.5 / 10

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :