• Joyland

     

    Joyland

    Éditeur : Albin Michel

    Genre : roman

    Année d'impression : mai 2014

    Résumé :

    Les clowns vous ont toujours fait peur ?
    L’atmosphère des fêtes foraines vous angoisse ?
    Alors, un petit conseil : ne vous aventurez pas sur une grande roue un soir d’orage…

    Mêlant suspense, terreur, nostalgie, émotion, un superbe King dans la lignée de Stand by me.

    Mon avis :

     

    Comme à l'accoutumée, les éditions Albin Michel ne reculent devant rien pour nous offrir de quoi lire et se faire plaisir rien qu'à l'oeil nu. Ce roman de Stephen King attire grâce déjà à sa superbe couverture qui nous apporte non seulement le ton, le thème et le lieu principal de l'intrigue. On ne peut pas nier que la couverture est remarquable.

    Un titre également accrocheur à souhait qui, à lui seul, nous permet l'évasion, le dépaysement avant le côté sombre...

    Cependant, malgré un récit bien mené, la déception est tout de même un peu présente. En effet, cela semble trainer quand au frisson de peur que l'on connaît habituellement chez Stephen King, heureusement que la fin rattrape le coup avec la scène de la mort froide du meurtrier. Les allées et venues aussi entre passé et présent déstabilisent le lecteur. On ne peut pourtant nier que le suspense est bien gardé.

    L'émotion est quant à elle un peu bâclée semble-t-il. N'aurait-on pas aimé plus frissonner de peur à Joyland, consommer plus de fantômes, assister à plus de scènes tendres ou encore ne pas être mis à l'écart de la mort de certains personnages comme tombés un peu dans l'oubli et réapparus de justesse en fantôme ou lors même d'une cérémonie d'adieu en leur honneur.

    Mais, Stephen King a su tout de même nous faire entrer dans son histoire encore une fois, on s'attache aux personnages, la preuve en est ce désir de ne pas les quitter même lors de leur propre mort et avec la scène de la mort sanglante du meurtrier, on dirait qu'il veut nous dire alors.... "Vous voyez bien que je peux encore vous surprendre" alors que l'on attendait non sans impatience une scène marquante et bien horrible. Au final, en refermant le livre l'envie d'un autre King à lire pointe dans notre esprit.

    Au suivant !!

    Ma note : 8/ 10

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :